Mali: trois militaires maliens tués dans une attaque dans le centre du pays

Par AFP

AFRICA RADIO

Trois militaires maliens ont été tués mardi et sept autres blessés dans une attaque "complexe" dans le centre du Mali attribuée à des jihadistes présumés, a-t-on appris de sources militaires maliennes.

"L'attaque complexe s'est déroulée en deux temps. Un véhicule de l'armée a sauté sur un engin explosif au centre. Et une attaque des jihadistes a suivi. Il y a eu trois militaires tués et sept autres blessés", a déclaré à l'AFP au téléphone une source militaire malienne dans la région.L'armée malienne a précisé dans un communiqué que l'attaque avait débuté vers midi (heure locale et GMT) par l'explosion d'un engin explosif artisanal entre Douentza et Hombori, une route régulièrement visée par des attentats de ce type. "Les assaillants ont abandonné un mort sur place", a affirmé l'armée malienne, faisant également état de trois morts et sept blessés dans ses rangs, ainsi que d'un véhicule endommagé.Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes, en grande partie dispersés par une intervention militaire lancée en janvier 2013 à l'initiative de la France, qui se poursuit actuellement.Mais des zones entières échappent au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, malgré la signature en 2015 d'un accord de paix censé isoler définitivement les jihadistes, dont l'application accumule les retards.Depuis 2015, ces violences se sont propagées du nord au centre du pays, se mêlant très souvent à des conflits intercommunautaires, un phénomène que connaissent également le Burkina Faso et le Niger voisins.