Mali: trois personnalités interpellées par les services de renseignements

22 décembre 2020 à 20h29 par AFP

AFRICA RADIO

Au moins trois personnalités maliennes, dont un activiste et animateur radio vedette, ont été interpellées depuis lundi par la Direction générale des services de l'Etat (DGSE) pour les "besoins d'une enquête" dont les contours n'ont pas été précisés, a-t-on appris mardi de sources sécuritaires.

Mohammed Youssouf Bathily, dit "Ras Bath", militant contestataire qui anime une émission de radio très populaire, Vital Robert Diop, qui dirige le PMU malien (société de paris) et Souhahebou Coulibaly, patron de l'Agefau, une agence publique chargée de favoriser l'accès à internet, "ont été interpellés lundi pour besoins d'enquête par les services de renseignements du Mali", a déclaré à l'AFP cette source sécuritaire.Cette dernière s'est refusée à commenter des "rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux", qui font état de tentatives de déstabilisation des organes de transition mis en place après le putsch qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août, voire d'un projet de contre coup d'Etat."Aucune des personnes arrêtées n'est parent d'un ancien Premier ministre comme on a pu l'entendre ça et là", a indiqué ce responsable s'exprimant sous le couvert de l'anonymat. Le groupe de presse Renouveau a confirmé l'interpellation par des membres de la sécurité d'Etat de son chroniqueur Ras Bath, qui cristallise la rancoeur populaire depuis des années, en particulier celle des jeunes, contre la classe politique dirigeante.Selon une autre source sécuritaire malienne,"d'autres interpellations sont possibles pour faire avancer l'enquête"."Le secrétaire général de la présidence de la République a été interpellé par la DGSE", a indiqué dans la soirée à l'AFP un membre des services de renseignement.