Manifestation pour 2 journalistes tunisiens portés disparus en Libye

Par La rédaction

Tunis (AFP)

Une soixantaine de journalistes tunisiens ont manifesté lundi à Tunis devant l'ambassade libyenne, en soutien à deux collègues portés disparus en Libye depuis 40 jours et probablement aux mains d'un groupe armé.

Une délégation de trois personnes a été reçue dans la matinée à l'ambassade, tandis que des dizaines scandaient des slogans de soutien à Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, a constaté un photographe de l'AFP.

"Free Sofiène, Free Nadhir", lançaient notamment les manifestants qui brandissaient des portraits des deux hommes.

Le Syndicat national des journalistes tunisiens avait indiqué vendredi qu'une cellule de crise des autorités tunisiennes avait enfin localisé les deux hommes et qu'ils étaient en bonne santé, sans donner davantage d'informations afin de ne pas gêner le travail visant à obtenir leur libération.

Sofiène Chourabi, un blogueur très actif durant la révolution tunisienne de 2011, et Nadhir Ktari, un photographe, ont disparu dans la région d'Ajdabiya (est de la Libye) le 8 septembre 2014. 

Cette disparition est intervenue quelques jours après une première arrestation des deux hommes, qui travaillaient sans autorisation, par un premier groupe armé.

La Libye a peu à peu basculé dans le chaos après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011.Les différentes milices l'ayant combattu font aujourd'hui la loi dans un pays déchiré, où deux Parlements et deux gouvernements se disputent la légitimité politique.