Maroc: le roi appelle à l'élection rapide d'un nouveau parlement

Par La rédaction

RABAT (AFP) - (AFP)

Le roi Mohammed VI du Maroc a appelé samedi dans son discours du trône à l'élection rapide d'un nouveau parlement pour qu'un futur Premier ministre soit nommé.

"Il importe de commencer par l'élection de la nouvelle chambre des représentants" pour qu'un chef du gouvernement puisse être nommé du parti en tête des élections, selon le souverain, qui n'a toutefois pas fixé de date.

Dans ce discours, Mohammed VI a ajouté que tout "atermoiement risque d'hypothéquer cette dynamique de confiance et de dilapider les opportunités qu'offre la nouvelle réforme",

Une révision constitutionnelle renforçant les pouvoirs du Premier ministre tout en préservant la prééminence du roi a été adoptée à plus de 98% des Marocains lors du référendum du 1er juillet.

"Les partis politiques sont appelés à redoubler d'efforts pour favoriser la réconciliation des citoyens, surtout les jeunes, avec l'action politique", poursuit Mohammed VI.