Maroc: le roi nomme un gouvernement dirigé par un islamiste

Par La rédaction

RABAT (AFP) - (AFP)

Le roi Mohammed VI du Maroc a désigné mardi à Rabat les membres du gouvernement qui sera dirigé, comme prévu, par Abdelilah Benkirane, chef du parti islamiste Justice et développement (PJD), vainqueur des législatives de novembre dernier, selon une source officielle.

Selon la même source, le PJD aura le plus grand nombre de postes ministériels, avec 11 portefeuilles, dont celui de la Justice, sur une trentaine.

"C'est au palais royal de Rabat que le roi a désigné les membres du nouveau gouvernement", dirigé pour la première fois par un islamiste, a précisé à l'AFP cette source.

Aux élections du 25 novembre, le PJD est arrivé en tête avec 107 sièges et son chef Abdelilah Benkirane a été ensuite chargé de former un gouvernement par le roi.

La nouvelle constitution attribue en effet le poste de chef du gouvernement au parti ayant remporté le plus de sièges aux législatives.

Le PJD et l'Istiqlal, second avec 60 sièges, formeront la coalition gouvernementale en compagnie du Mouvement populaire (MP, libéral 32 sièges) et le parti du Progrès et du socialisme (PPS, ex-communiste 18 élus).