Massacre de policiers en RDC: l'UE, l'ONU et l'UA préoccupés

Par La rédaction

Bruxelles (AFP)

L'Union européenne, l'Union africaine, les Nations unies et l'Organisation internationale de la Francophonie ont dit mardi leur "profonde préoccupation" sur "la grave situation" au Kasaï, région du centre de la République démocratique du Congo, où la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents.

Dans un communiqué reçu à Bruxelles, ces quatre organisations "notent avec une profonde préoccupation la grave situation qui prévaut dans les provinces du Kasaï", au vu notamment d'informations "faisant état de la mort d'environ 40 membres de la police nationale congolaise".Elles condamnent "cet acte ignoble".