Actualité

Massacres en RDC : Mukwege demande le soutien militaire de la France et de l'UE

21 novembre 2019 à 10h49
Le gynécologue congolais Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018, a lancé mercredi un appel au soutien militaire de l'Union européenne et de la France pour mettre fin aux massacres des civils à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo.

"Nous lançons donc un appel à l'Union européenne et à la France en particulier pour considérer l'envoi de troupes d'élite (...), sous le chapitre 7 du conseil de sécurité des Nations unies pour protéger la population civile de Beni contre un terrorisme aveugle", a écrit le docteur Mukwege au lendemain d'une nouvelle attaque meurtrière qui a tué au moins dix civils.Le chapitre 7 de la Charte des Nations unies prévoit notamment l'emploi de la force en cas de menace contre la paix.

"Nous appelons au déploiement d'une opération inspirée du mandat de la mission Artemis", a-t-il ajouté, en référence à la force européenne sous commandement français qui avait mis fin aux massacres communautaires dans la province voisine de l'Ituri en 2003.Le prix Nobel de la paix 2018, qui dirige une structure qui prend en charge les victimes de violences sexuelles, plaide pour "une opération militaire limitée dans le temps et dans l'espace".

Le président français Emmanuel Macron a envisagé une coopération militaire "en matière de renseignement" pour lutter contre les groupes armés dans l'est de la RDC, en recevant le président congolais Félix Tshisekedi la semaine dernière à l'Elysée.