Mauritanie: l'ex-président Aziz obligé de pointer à la police trois fois par semaine

AFRICA RADIO

12 mars 2021 à 12h18 par AFP

L'ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, inculpé jeudi pour corruption et placé sous contrôle judiciaire, devra désormais se présenter à la police trois fois par semaine et demander l'autorisation du juge pour quitter Nouakchott, a-t-on appris vendredi de sources judiciaires.