Mauritanie: peines réduites en appel pour 13 militants anti-esclavagistes

18 novembre 2016 à 18h39 par La rédaction

Nouakchott (AFP)

Des peines réduites ont été prononcées vendredi au procès en appel de 13 militants anti-esclavagistes mauritaniens jugés pour participation à une manifestation violente contre l'évacuation forcée d'un bidonville, dont trois seulement resteront en prison, a-t-on appris de source judiciaire. 

La Cour d'appel de Zouerate (nord) a acquitté trois des militants de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA, ONG anti-esclavagiste), en a condamné sept autres à quatre mois de prison ferme, qu'ils ont déjà purgés, a-t-on précisé.Deux des trois restants ont écopé de trois ans ferme et le dernier de six mois, selon la même source.