Meurtre du fils Deby: de 5 à 13 ans de réclusion pour 4 accusés

Par La rédaction

NANTERRE (AFP) - (AFP)

La cour d'assises de Nanterre (Hauts-de-Seine) a condamné jeudi à des peines allant de 5 à 13 ans de réclusion quatre des cinq hommes accusés d'avoir pris part en juillet 2007 à l'agression mortelle du fils du président tchadien, Idriss Deby, le cinquième ayant été acquitté.

Des peines de 10 à 20 ans d'emprisonnement avaient été requises mardi.Le 2 juillet 2007, Brahim Deby, 27 ans, avait été découvert agonisant dans le parking de son immeuble de Courbevoie (Hauts-de-Seine), après avoir été attaqué au pistolet à impulsions électriques par quatre faux policiers, son corps couvert de poudre d'extincteur.