MHD, star de l'"afro-trap", remis en liberté sous contrôle judiciaire

16 juillet 2020 à 11h35 par La rédaction

AFRICA RADIO

L'artiste de 25 ans était mis en examen et incarcéré depuis janvier 2019 pour «homicide volontaire».

Une source proche du dossier a indiqué à l'AFP que le mandat de dépôt du chanteur expirait jeudi, et son avocate Me Elise Arfi a confirmé qu'il avait été libéré en milieu de journée. 

Mohamed Sylla de son vrai nom pourrait toutefois retourner en détention prochainement : la cour d'appel de Paris doit examiner, le 23 juillet selon une source judiciaire, l'appel formé par le parquet de Paris contre l'ordonnance du 7 juillet ayant conduit à la libération et au placement sous contrôle judiciaire de MHD. Si la cour d'appel de Paris devait infirmer cette ordonnance prise par un juge des libertés et de la détention, un nouveau mandat de dépôt pourrait être prononcé contre l'artiste, conduisant à une nouvelle incarcération.

Le producteur DSK on the Beat, qui a travaillé avec MHD sur son premier album éponyme, a diffusé à la mi-journée sur Snapchat, avant de la supprimer, une courte vidéo de MHD présentée comme tournée à la sortie de la prison de la Santé où il était incarcéré et où il avait contracté la Covid-19 en mars.