Mise au jour d'un trafic de cigarettes à grande échelle entre l'Afrique et la Suisse

Par La rédaction

GENEVE (AFP) - (AFP)

Un trafic de cigarettes à grande échelle entre l'Afrique et la Suisse a été mis au jour en 2011 par les douanes suisses à Genève, a indiqué mercredi le directeur des douanes suisses pour la région Jérôme Coquoz.

Au cours de la conférence de presse annuelle des douanes de Suisse romande, M. Coquoz a indiqué que ce trafic a été décelé, lors d'un contrôle aléatoire d'un passager à l'aéroport de Genève en provenance du Sénégal via Lisbonne, qui transportait des valises pleines de cartouches de cigarettes.

La surveillance mise en place a permis plusieurs saisies de ce type de contrebandes, avec des "mules" transportant entre 100 et 300 cartouches de cigarettes destinées à être revendues en France et en Suisse.

"La cartouche est vendue au Sénégal l'équivalent de 7,50 CHF (6,25 euros), alors qu'elle coûte en Suisse 76 CHF", soit presque 10 fois plus, a indiqué M. Coquoz.

Selon lui, ce trafic est un "phénomène nouveau", car jusqu'alors, les douaniers suisses ne découvraient que quelques cartouches, achetées en détaxe avant d'entrer en Suisse et que les passagers "oubliaient" de déclarer.

Au total, les douanes de Suisse romande ont opéré l'an dernier 14 "grosses" saisies, représentant 2.500 cartouches de cigarettes, et 100.000 CHF de droits de douane.La montagne de cartouches saisies, toutes des Malboro, doit être détruite ce mercredi par les douanes, de même qu'un lot de 750 faux téléphones portables Nokia, fabriqués en Chine, ainsi que leurs batteries correspondantes saisies en novembre dernier.