Mission de l'UA: le président sud-africain en Mauritanie et Côte d'Ivoire

Par La rédaction

LE CAP (AFP)

Le président sud-africain Jacob Zuma se rendra à Nouakchott puis à Abidjan les 20 et 21 février, dans le cadre d'une mission de cinq chefs d'Etat désignés par l'Union africaine (UA) pour définir une solution contraignante à la crise ivoirienne, a annoncé mercredi le gouvernement.

M. Zuma, accompagné par sa chef de la diplomatie Maite Nkoana-Mashabane, participera en Mauritanie à une réunion préparatoire avec les autres membres du panel, précise le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le lendemain à Abidjan, les cinq chefs d'Etat "soumettront leurs propositions aux parties (ivoiriennes) en vue d'une résolution", ajoute le ministère sans plus de détail sur le déroulé de la mission en Côte d'Ivoire.

Depuis le scrutin du 28 novembre 2010, ce pays est déchiré entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, reconnu président élu par la communauté internationale, qui presse en vain le sortant de céder le pouvoir.Selon le dernier décompte de l'ONU, 296 personnes sont mortes depuis la mi-décembre dans des violences.

Désigné par le Conseil de sécurité de l'UA, le panel de chefs d'Etat présidé par Mohamed Ould Abdel Aziz (Mauritanie) a jusqu'à la fin février pour soumettre une proposition de sortie de crise qui sera contraignante pour toutes les parties.

Outre MM.Zuma et Ould Abdel Aziz, la mission comprend Idriss Deby (Tchad), Jakaya Kikwete (Tanzanie) et Blaise Compaoré (Burkina Faso).

Le président burkinabè est récusé par les partisans de M. Gbagbo qui l'accusent d'être pro-Ouattara.

Le camp de M. Ouattara a quant a lui averti que cette mission serait "la dernière chance pour sortir la Côte d'Ivoire de la crise par la voie pacifique".