Mme Clinton appelle l'Egypte à réfréner les forces de l'ordre

Par La rédaction

WASHINGTON (AFP)

La chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, a haussé le ton vendredi contre le gouvernement égyptien, l'invitant à "faire tout ce qui est en son pouvoir pour réfréner les forces de l'ordre" après quatre jours de manifestations de plus en plus violentes.

"Nous demandons au gouvernement égyptien de faire tout ce qui est en son pouvoir pour réfréner les forces de l'ordre", a-t-elle déclaré lors d'un point de presse, soulignant que "la violence ne fera pas disparaître les doléances" qui s'expriment dans les protestations contre le régime du président Hosni Moubarak.

Les autorités doivent "permettre les manifestations pacifiques et mettre fin aux mesures sans précédent qu'elles ont prises pour bloquer les communications", a-t-elle poursuivi.

"En tant que partenaires, nous croyons fermement que le gouvernement égyptien doit dialoguer immédiatement avec le peuple égyptien pour mettre en oeuvre les réformes économiques, politiques et sociales nécessaires".