Mort d'un médecin néerlandais contaminé par la fièvre de Lassa en Sierra Leone

24 novembre 2019 à 12h43 par AFP

AFRICA RADIO

Un médecin hollandais qui avait contracté en Sierra Leone la fièvre de Lassa, une maladie virale apparentée à Ebola, est mort et un deuxième suit un traitement, a annoncé dimanche le ministre néerlandais de la Santé Bruno Bruins.

Le médecin, dont l'identité n'a pas été révélée, avait été contaminé après avoir soigné des malades en Sierra Leone et est décédé dans un hôpital à Leiden, près de l'aéroport Schiphol d'Amsterdam, aux Pays-Bas, où il avait été rapatrié mardi."Le patient (...) qui a été soigné dans un isolement strict, est mort la nuit dernière", a déclaré M. Bruins."Un deuxième médecin a également la fièvre de Lassa et a été rapatrié aux Pays-Bas. Les deux médecins ont été infectés en Sierra Leone, très probablement en délivrant des soins", a-t-il ajouté.Le deuxième médecin a été admis dans une unité d'isolement d'un hôpital à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas.Le ministère de la Santé de Sierra Leone a précisé dans un communiqué que le médecin décédé avait présenté des symptômes de la fièvre de Lassa après avoir pratiqué une césarienne à l'hôpital de Masanga, dans le centre du pays. Il avait aussi participé à l'évacuation d'une autre femme qui souffrait d'une plaie infectée. Les deux patientes sont mortes peu après.Souffrant de fièvre, de maux de tête et d'un malaise général, le médecin décédé a d'abord été soigné pour la typhoïde, la malaria et la grippe, mais ses symptômes ont persisté. La fièvre de Lassa a été diagnostiquée grâce à un test réalisé dès son retour aux Pays-Bas.Le test s'est aussi révélé positif pour le deuxième médecin, qui avait participé aux mêmes opérations que son confrère.Les Pays-Bas "sont en contact étroit avec les personnes impliquées en Sierra Leone" et les infirmières néerlandaises qui ont été en contact avec les deux patientes vont être rapatriées, a indiqué M. Bruins.L'Organisation mondiale de la santé (OMS) décrit la fièvre de Lassa comme une infection virale appartenant à la même famille de virus que ceux de Marburg et d'Ebola. La transmission se fait par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou d'autres liquides biologiques d'une personne malade.