Mort de Déby : les pays du Sahel saluent son action dans la "lutte contre le terrorisme"

Par AFP

AFRICA RADIO

Les pays sahéliens engagés avec le Tchad dans la lutte contre les groupes jihadistes ont salué mardi l'action du président défunt Idriss Déby Itno dans "la lutte contre le terrorisme".

Le Niger, où est basé un contingent de 1.200 soldats tchadiens dans la cadre de la force multinationale antijihadiste du G5 Sahel, a salué l'"engagement personnel" du maréchal Idriss Déby "dans la lutte contre le terrorisme et pour la stabilisation de l'espace sahélo-saharien", selon un communiqué du président Mohamed Bazoum et de son gouvernement."Le peuple nigérien partage la douleur du peuple tchadien frère" et "tient à exprimer sa solidarité et à (le) rassurer de son engagement à oeuver de concert avec lui pour la paix et la stabilité des Etats du G5 Sahel et des Etats riverains du Lac Tchad", ajoute le communiqué. Pour le président de la transition du Mali Bah Ndaw, "la disparition du président Déby est une lourde perte non seulement pour son pays (...) mais aussi pour la région sahélienne et l'Afrique"."Le peuple et le gouvernement du Mali témoignent de leur reconnaissance et de leur gratitude au peuple et au gouvernement du Tchad pour le soutien multiforme apporté, sous la direction du Maréchal, à la paix, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme au Sahel", déclare le président malien.Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a pour sa part salué "la mémoire d'un grand panafricaniste, d'un frère, engagé avec conviction et détermination dans la lutte contre le terrorisme dans le bassin du Lac Tchad et au Sahel".La Mauritanie, cinquième pays membre du G5 Sahel, n'avait pas encore réagi mardi soir. L'armée tchadienne est considérée comme la plus aguerrie de la force conjointe du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) qui s'efforce de lutter contre les groupes jihadistes actifs au Sahel.burx-de/sba