Mozambique: le Premier ministre Aires Ali limogé, remplacé par Alberto Vaquina

Par La rédaction

MAPUTO (AFP) - (AFP)

Le président mozambicain Armando Guebuza a annoncé lundi le limogeage surprise de son Premier ministre Aires Ali, qu'il a remplacé par Alberto Vaquina, le gouverneur de la province de Tete (nord-ouest) dont il pourrait faire son dauphin.

Le communiqué de la présidence est tombé une semaine après la fin du congrès du parti au pouvoir, le Frelimo, qui a relancé les spéculations sur la succession de M. Guebuza à la présidence de ce pays d'Afrique australe.

Armando Guebuza a été reconduit à la tête du parti dominant pour cinq ans, mais il ne pourra se représenter à la prochaine présidentielle en 2014, la Constitution ne lui permettant pas de prétendre à un troisième mandat.

Aires Ali, qui faisait partie des favoris pour lui succéder, n'est pas parvenu à se faire élire au bureau politique du Frelimo, passage indispensable pour espérer accéder au sommet du pouvoir en vertu d'une règle non écrite d'un régime aux pratiques empreintes de secret.

Alberto Vaquina, actuel gouverneur de Tete, province du nord-ouest très riche en charbon, a été nommé Premier ministre à sa place.Médecin formé au Portugal, M. Vaquina a contrairement à M. Ali été admis au bureau politique.

Il est originaire du nord du pays, ce qui peut être vu comme un avantage: le Frelimo tient à faire mentir sa réputation de mouvement du sud --la région la plus développée-- alors que la majorité des électeurs habitent le nord.

La division nord-sud a été l'une des causes de la guerre civile qui a ravagé le pays entre 1976 et 1992, laissant l'économie en ruine et faisant un million de morts.

Le nouveau ministre du Tourisme Carvalho Muaria est également un homme du nord qui vient de faire son entrée au bureau politique.

Cinq ministres ont en tout été affectés par le remaniement ministériel, dont le ministre de l'Education Zeferino Martins qui est remplacé par son adjoint Augusto Luis.

Le ministre du Tourisme sortant Fernando Junior passe aux Sports et à la Jeunesse, tandis que quatre provinces (Sofala, Tete, Zambezia et Nampula) changent de gouverneur.

Le dernier remaniement ministériel important remontait à septembre 2010, après des émeutes provoquées par la hausse des prix de l'alimentation qui avaient fait au moins 14 morts.