Mozambique: le président veut poursuivre les négociations avec le successeur de Dhlakama

Par AFP

AFRICA RADIO

Le président mozambicain Philip Nyusi s'est dit mercredi "prêt" à poursuivre les négociations de paix avec le successeur du chef historique de l'opposition Afonso Dhlakama, un ancien guérillero décédé la semaine dernière.

"Je continuerai sur le chemin que nous avons entamé ensemble, celui qui conduit à la paix.Je suis prêt pour cela", a déclaré M. Nyu (centre-est) au cours d'une cérémonie d'hommage à son rival de la Résistance nationale du Mozambique (Renamo).

Dirigeant historique de la Résistance nationale du Mozambique (Renamo) depuis trente-neuf ans, Afonso Dhlakama est mort le 3 mai à l'âge de 65 ans des suites d'une maladie dans son camp retranché des montagnes de Gorongosa (centre).

Sa mort inattendue a jeté le doute sur l'issue des discussions de paix qu'il avait récemment entamées avec M. Nyusi.

La rébellion de la Renamo s'est transformée en parti politique à l'issue de la fin d'une meurtrière guerre civile (1976-1992) qui l'a opposé au Front de libération du Mozambique).

Mais le mouvement, qui a systématiquement perdu toutes les élections, a repris les armes en 2013 pour contester la domination sans partage du Frelimo sur le pays.

MM.Dhlakama et Nuysi ont toutefois engagé récemment des discussions directes en vue d'un accord de paix.

"Nous serons satisfaits de pouvoir continuer le projet de paix que nous avoions engagé ensemble (avec Dhlakama)", a insisté mercredi le chef de l'Etat."Nous espérons que la direction de la Renamo continuera sereinement sur cette voie".

Nommé à la direction intérimaire du parti, le général Ossufo Momade a déclaré samedi, sans plus de détail, qu'il poursuivrait l'oeuvre de son prédécesseur."Nous n'allons pas faire autre chose que ce qu'il a initié", avait-il déclaré devant la presse.

str-bed/pa/jpc