Mozambique: les autorités doivent dire où est retenu un journaliste rwandais arrêté

16 juin 2021 à 12h40 par AFP

AFRICA RADIO

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a appelé les autorités mozambicaines à révéler de toute urgence où se trouve le journaliste rwandais Cassien Ntamuhanga, opposant au régime du président rwandais Paul Kagame, arrêté fin mai.

"Les autorités mozambicaines doivent reconnaître de toute urgence qu'elles retiennent Ntamuhanga, révéler où il se trouve, lui permettre de consulter un avocat, veiller au respect de ses droits et empêcher tout retour forcé au Rwanda", a déclaré HRW dans un communiqué mardi soir.Selon des sources policière et associative au Mozambique, Cassien Ntamuhanga a été arrêté le 23 mai et remis à l'ambassade du Rwanda à Maputo. Le ministère de l'Intérieur mozambicain a nié avoir procédé à l'arrestation."Il serait inadmissible et contraire aux obligations internationales de le remettre aux forces de police du pays dont il a fui les persécutions", avertit dans le communiqué Lewis Mudge, directeur de HRW pour l'Afrique centrale. "La police mozambicaine doit protéger ce demandeur d'asile, qui court un sérieux risque s'il est renvoyé au Rwanda".Cassien Ntamuhanga, ex-directeur de la radio rwandaise Amazing Grace, a été condamné en 2015 à 25 ans de prison pour "formation d'un groupe criminel", "conspiration contre le gouvernement ou le président de la République" et "entente en vue de commettre un assassinat". Le journaliste s'était alors exilé au Mozambique. Il n'y a pas d'accord d'extradition entre les deux pays. Le Rwanda, dirigé d'une main de fer par le président Paul Kagame depuis la fin du génocide qui a coûté en 1994 la vie à quelque 800.000 personnes, principalement des Tutsi, est régulièrement critiqué pour ses attaques contre la liberté d'expression. Fin avril, le président mozambicain, Filipe Nyusi, s'était rendu en visite officielle à Kigali. mgu/cld/blb