Naufrage d'un ferry à Zanzibar: grave négligence du gouvernement, selon l'opposition

Par La rédaction

ZANZIBAR (Tanzanie) (AFP) - (AFP)

Le principal parti de l'opposition en Tanzanie a dénoncé lundi "une grave négligence de la part des autorités" et estimé que "le gouvernement devrait être poursuivi" après le  naufrage d'un ferry qui a fait près de 200 morts dans la nuit de vendredi à samedi.

"Il y a eu une grave négligence de la part des autorités.Il n'y a pas de notion de responsabilité dans ce pays", a indiqué à l'AFP le président du Chadema, Freeman Mbowe, rencontré à Zanzibar au sortir d'un entretien avec de hauts responsables de l'archipel.

"Certaines personnes devraient être limogées et poursuivies en justice.Ce gouvernement (tanzanien) devrait être poursuivi en justice", a déclaré M.Mbowe, faisant valoir que le ferry Spicy Islander avait été construit en 1967 et qu'il était "lourdement surchargé".

"Le gouvernement doit cesser de dire que c'était la volonté de Dieu.La négligence ne peut pas être la volonté de Dieu".

M. Mbowe a également relevé que les secours n'avaient commencé qu'au lever du jour alors que le ferry avait chaviré vers 1h00 du matin heure locale."Cela veut dire que nous n'avons pas de capacité de secours sur mer pendant la nuit.Pourquoi alors autorisons-nous les bateaux à transporter des gens de nuit?".

Au moins 197 personnes ont été tuées dans le naufrage du ferry Spicy Islander qui assurait la liaison entre les deux principales îles de l'archipel de Zanzibar dans la nuit de vendredi à samedi, et 619 autres passagers ont pu être sauvés, selon un dernier bilan communiqué dimanche.

Ce bilan porte à 816 le nombre de passagers qui étaient à bord du bâtiment, alors que la capacité du ferry était de 600 passagers et 500 tonnes de cargaison selon les autorités de Zanzibar, une entité semi-autonome de la république de Tanzanie.