Naufrage du Joola: les familles des victimes réclament un mémorial au Sénégal

Par La rédaction

DAKAR (AFP) - (AFP)

Les familles de victimes du naufrage du ferry sénégalais Le Joola, qui avait fait au moins 1.863 morts en 2002 au large de la Gambie, réclament un "mémorial-musée" au Sénégal, a indiqué mardi à Dakar le comité qui les regroupe, à quelques jours du 9e anniversaire de la catastrophe.

"Depuis le naufrage du bateau Le Joola survenu le 26 septembre 2002 (...), l'ensemble des familles des victimes se bat contre l'oubli, pour le respect de la mémoire des disparus, le triomphe de la vérité et de la justice et la prise en charge des orphelins", a déclaré lors d'une conférence de presse Nassardine Aïdara, coordinateur du "Comité d'initiative pour l'érection d'un mémorial-musée Le Joola".

Ce comité regroupe quatre associations sénégalaises et françaises de familles des victimes, qui "ont déjà élaboré un projet d'érection" de ce mémorial-musée "à la Place du Souvenir" de Dakar, face à l'océan Atlantique, sur une des corniches de la capitale sénégalaise, a expliqué M. Aïdara, s'exprimant en présence de responsables des associations membres.

En plus de lutter contre l'oubli, "ce mémorial permettra en même temps de renforcer le système de prévention des risques et catastrophes", a-t-il ajouté, indiquant que les familles demandaient aussi la création d'une "Fondation Le Joola".

Le comité dénonce également "le manque d'assistance aux orphelins des victimes", censés être des "pupilles de la Nation" au Sénégal mais pour lesquels "neuf ans après le naufrage, l'Etat n'a pas encore dégagé des moyens conséquents" permettant la prise en charge de leurs problèmes.

Il "exige" aussi "le renflouement de l'épave du bateau, afin de permettre aux familles de faire leur deuil et d'avoir une sépulture pour les victimes".