Dépêches AFP

Niger: "accueil grandiose" pour un ex-rebelle nommé gouverneur de Diffa

14 août 2019 à 17h58 Par AFP
Plusieurs milliers d'habitants de Diffa (sud-est nigérien) ont réservé mercredi "un accueil grandiose" à un ancien ministre et ex-dirigeant rebelle toubou, Issa Lemine, nommé gouverneur de cette région proche du Nigeria, l'une des cibles du groupe jihadiste Boko Haram. "Des milliers de personnes venues de toute la région lui ont réservé un accueil grandiose. Nous espérons (...) qu'il va contribuer efficacement à juguler l'épineux problème sécuritaire", a déclaré à l'AFP un habitant de Diffa, la grande ville du sud-est. "Diffa n'est plus une région normale, avec la guerre, avec Boko Haram, avec l'Etat d'urgence, avec les réfugiés.... Les gens ont dit : +essayons avec un fils de la région pour un peu juguler cette crise", a expliqué à l'AFP Marah Mamadou, une figure de la société civile de Diffa. "Ce n'est pas le gouverneur seul qui a, comme certains le pensent, les clés du problème (...) l'implication de tous est indispensable pour qu'on s'en sorte", a déclaré Issa Lemine au cours d'une réunion avec les responsables locaux. Nommé le 26 juillet dernier, M. Lemine, un ressortissant de Diffa, remplace Mohamed Mouddour en poste depuis seulement cinq mois, devenant le cinquième gouverneur de Diffa depuis les premières attaques de Boko Haram en 2015. M. Lemine a été plusieurs fois ministre entre 2000 et 2009 et député pour la région de Diffa. Il est surtout connu pour avoir dirigé le Front démocratique révolutionnaire (FDR), une rébellion armée très active dans les années 90 qui réclamait "le développement" du nord-est de Diffa, une zone très aride où vivent les Toubou, une ethnie minoritaire dont il est issu.Le FDR a cessé les hostilités après la signature d'un accord de paix avec les autorités nigériennes en 1998 à N'Djaména. La région de Diffa est depuis 2015 le théâtre d'attaques de Boko Haram, elle est riveraine du lac Tchad que se partagent le Niger, le Nigeria, le Tchad et le Cameroun.