Niger: au moins 44 morts depuis juillet dans les inondations

23 août 2012 à 14h38 par La rédaction


NIAMEY (AFP) - (AFP)

Au moins 44 personnes sont mortes après des inondations causées par de fortes pluies depuis mi-juillet au Niger, selon un nouveau bilan annoncé jeudi par l'ONU.

A la date du mercredi 22 août, 44 morts ont été enregistrés à travers le pays, dont 22 dans la seule région de Maradi (sud-est), la capitale économique, indique le Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) basé à Niamey, dans son bulletin hebdomadaire.

Le précédent bilan de l'ONU faisait état de 31 morts.

L'agence onusienne a enregistré notamment cinq décès dans la capitale Niamey, confrontée la semaine passée à une crue exceptionnelle du fleuve Niger, et cinq décès à Zinder (centre-est).

La moitié des victimes sont mortes noyées et les autres ont péri dans la chute de leur maison.

Ocha a comptabilisé quelque 176.OOO sinistrés au Niger.Le ministre de l'Intérieur Abdou Labo avait de son côté fait état mercredi de "plus de 340.000 sinistrés".

Plus de 14.000 maisons se sont effondrées à travers le pays et 7.000 champs de céréales ont été endommagés, a précisé Ocha.A Niamey seule, 3.000 maisons ont été détruites et 25.000 hectares de champs inondés, selon la même source.

La plupart des sans-abri sont relogés dans des écoles, des édifices publics ou chez des proches parents.

M. Labo a déclaré mercredi que le gouvernement "a débloqué d'urgence 200 millions FCFA (300.000 euros)", sur une somme totale annoncée de 700 millions FCFA (près de 1,1 million d'euros), et va distribuer "1.400 tonnes de céréales" aux sinistrés.

Le ministre a annoncé l'ouverture d'une "quête nationale et volontaire" en faveur des sinistrés et a aussi appelé la communauté internationale à l'aide.

Dernier article