Dépêches AFP

Niger: l'opposant Hama Amadou en France pour des soins

08 avril 2021 à 17h55 Par AFP
L'ancien Premier ministre et opposant nigérien Hama Amadou est arrivé mercredi en France pour y être soigné, après avoir obtenu une autorisation de sortie de prison, a indiqué jeudi son parti à l'AFP. "Hama Amadou est depuis hier (mercredi) en France pour ses soins. Les autorités judiciaires l'ont autorisé à aller se faire soigner pour quinze jours", a déclaré Abdou Rafa, son conseiller en communication."Après ses quinze jours de traitement, il regagnera sa prison de Filingué", où il est incarcéré depuis plus d'un mois, a assuré Abdou Rafa.Hama Amadou, 71 ans, ancien président de l'Assemblée nationale et l'une des principales figures de l'opposition au Niger, a été emprisonné le 1er mars à Filingué, une ville située à 200 kilomètres à l'ouest de Niamey. Il est accusé par la justice d'être l'un des responsables des troubles ayant suivi la proclamation des résultats de l'élection présidentielle du 21 février, remportée par Mohamed Bazoum. Plusieurs autres personnalités sont également écrouées en lien avec les mêmes troubles, qui ont fait deux morts et ont conduit à l'interpellation de 468 personnes, selon le ministère de l'Intérieur. Considéré comme un sérieux challenger pour la présidentielle, Hama Amadou n'a pas pu se présenter à l'élection en raison de sa condamnation à un an de prison pour une affaire de trafic de bébés, affaire qu'il a qualifiée de "complot" pour l'écarter du scrutin. En 2020, alors qu'il purgeait un peine de 12 mois à Filingué pour cette affaire, l'opposant avait reçu une autorisation de se soigner en France et avait ensuite regagné sa prison. Mohamed Bazoum, 61 ans, dauphin du président sortant Mahamadou Issoufou, a été investi président le 2 avril.Il a été élu au second tour de la présidentielle avec plus de 55% des voix face à un ancien président, Mahamane Ousmane, qui a reçu le soutien de Hama Amadou, et qui n'a pas reconnu sa défaite.