Niger: la crise alimentaire "sous contrôle", selon son Premier ministre

1er septembre 2010 à 12h52 par La rédaction

NIAMEY (AFP)

Le Niger a réussi à atténuer les effets de la crise alimentaire qui a frappé le pays pendant des mois, grâce à un soutien international et à un élan de solidarité locale, a affirmé mercredi le Premier ministre de transition, Mahamadou Danda.

"(...) La crise alimentaire qui s'est révélée pour nous à la fois comme priorité et urgence, est actuellement sous contrôle grâce à l'élan de solidarité nationale et l'appui de la communauté internationale", a assuré M. Danda à la presse.

Le Premier ministre nigérien qui s'exprimait devant des diplomates étrangers, lors d'une réunion sur la pauvreté, a également "remercié tous ceux qui ont aidé le Niger à maîtriser cette situation difficile sur le plan alimentaire".

Pour lui, "toutefois les séquelles de cette crise mettront du temps à s'effacer" car "une grande partie de la population affectée a perdu tous ses moyens de production".

Le Niger connaît cette année une grave crise alimentaire, en raison d'un important déficit de vivres à l'issue d'une campagne 2009 marquée par la sécheresse.

Selon l'ONU, plus de 7 millions de Nigériens - près de la moitié de la population - sont en état d'insécurité alimentaire sur les quelque 10 millions de personnes touchées dans le Sahel.

Niamey a distribué gratuitement des vivres aux plus vulnérables et procédé à des ventes promotionnelles de céréales.L'ONU a dépensé 35 millions de dollars (plus de 17,9 milliards FCFA) pour l'assistance aux populations affectées.