Niger/otages: une Française, un Togolais et un Malgache libérés (source sécuritaire)

25 février 2011 à 14h48 par La rédaction

NIAMEY (AFP)

Une Française, un Togolais et un Malgache qui avaient été enlevés avec quatre autres Français en septembre 2010 dans le nord du Niger par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont été libérés dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris de source sécuritaire à Niamey.

La femme française, le Togolais et le Malgache "ont été libérés dans la nuit de jeudi à vendredi en territoire nigérien", a indiqué à l'AFP cette source.

"Ils ont été acheminés sur Niamey par les autorités nigériennes", a-t-elle ajouté, sans donner de précision sur les conditions de leur libération ni sur le sort des autres otages.

Le 16 septembre 2010, sept personnes, dont un cadre d'Areva et son épouse, tous deux Français, ainsi que cinq employés (trois Français, un Togolais et un Malgache) de son sous-traitant Satom, filiale du groupe Vinci, avaient été enlevées à Arlit dans le nord du Niger, un site d'extraction d'uranium.