Niger: une épidémie de choléra fait 12 morts

9 août 2021 à 12h21 par AFP

AFRICA RADIO

Une épidémie de choléra a tué 12 personnes au Niger, sur plus de 200 malades recensés dans trois régions proches du Nigeria, a annoncé lundi le ministère nigérien de la Santé.

"A la date du 6 août, la situation se présente comme suit: région de Zinder avec 125 cas dont 9 décès, Maradi, 85 cas dont 3 décès et Dosso avec 3 cas, soit un total de 213 cas, dont 12 décès", a indiqué Illiassou Maïnassara, ministre nigérien de la Santé dans une note transmise à l'AFP.Les régions de Zinder (centre-sud), Maradi (sud-est) et Dosso (sud-ouest) sont touchées "depuis quelques semaines" par le choléra "en lien avec une épidémie" de cette maladie qui "sévit depuis plusieurs mois" dans des Etats fédérés du Nigeria voisin, a expliqué le ministre.Des stocks de médicaments et des tests de dépistage rapide ont été envoyés dans les régions affectées où les malades sont pris en charge gratuitement sur des sites d'isolement, a-t-il dit.Le ministre assure que "la situation est sous contrôle" et que la riposte est menée avec les partenaires internationaux du pays, mais appelle à un "renforcement de la vigilance".En raison des inondations liées à de fortes pluies dans les zones infectées, les experts redoutent une flambée de cette maladie diarrhéique causée par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés, très contagieuse.Les pluies, qui s'abattent depuis juin sur le Niger, ont fait 35 morts et plus de 26.500 sinistrés, selon un bilan publié la semaine dernière par les autorités de ce pays sahélien au climat habituellement très sec.En 2018, une épidémie de choléra avait fait 78 décès sur 3.824 cas recensés au Niger, principalement dans des zones proches du Nigeria, selo l'Organisation mondiale de la santé (OMS).Elle avait été jugulée avec l'appui de l'OMS, le Fonds de l'ONU pour l'éducation et l'enfance (Unicef), Médecins sans frontières (MSF) France et la coopération italienne, selon le gouvernement nigérien.