Niger: une quarantaine de morts dans des inondations

27 septembre 2018 à 16h55 par AFP

AFRICA RADIO

Quarante-deux personnes sont mortes au Niger dans des inondations depuis le début de la saison des pluies en juin, qui ont frappé particulièrement le Nord désertique du pays, selon un bilan communiqué jeudi par l'ONU.

La situation des inondations à la date du 16 septembre fait état de "42 pertes en vies humaines" et "204.983 personnes sinistrées", a précisé le Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Niamey.En outre, les eaux ont détruit 16.992 maisons et décimé 31.130 têtes de bétail.Au plan économique, les eaux ont englouti 7.579 hectares de cultures de mil et de haricot.Un bilan onusien dressé le 28 août avait fait état de 36 morts et 130.468 sinistrés.Cette année, la capitale, Niamey, où les victimes étaient souvent nombreuses, a été épargnée, du fait notamment de la construction de digues qui ont mis des milliers de riverains à l'abri des crues mortelles du fleuve Niger, selon les autorités.La saison des pluies tire à sa fin au Niger. En dépit de sa courte durée - au plus trois mois - et de la faiblesse des précipitations, ce pays fait face depuis quelques années à des inondations, y compris dans les zones très désertiques du Nord.Un paradoxe dans cet Etat très sec où les mauvaises récoltes sont habituellement dues à la sécheresse.En 2017, 56 personnes avaient péri dans des inondations qui avaient affecté plus de 206.000 personnes, selon l'ONU.