Nigeria: 11 hommes abattus par des islamistes dans un village, selon des habitants

Par La rédaction

Kano (Nigeria) (AFP)

Des islamistes armés ont exécuté vendredi 11 hommes sélectionnés au porte-à-porte dans un village du nord-est du Nigeria, parce qu'ils "avaient refusé de rejoindre leurs rangs", ont déclaré à l'AFP deux habitants.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, "des combattants de Boko Haram ont tué 11 personnes dans notre village" de Miringa, dans l'Etat de Borno", a expliqué à l'AFP un habitant, Isa Mshelia."Ces hommes avaient fui le village de Gwargware, dans l'Etat (voisin) de Yobe, pour se réfugier dans notre village après que Boko Haram eut tenté de les forcer à rejoindre leurs rangs", a-t-il ajouté.

Selon Baballe Mohammed, un autre habitant, les islamistes sont arrivés à Miringa vendredi vers 01H30 (00H30 GMT).Ils ont alors "choisi 13 hommes dans des maisons sélectionnées et les ont emmenés vers le lieu de prière de l'Aïd, à l'extérieur du village, où ils leur ont tiré dessus", a-t-il raconté, précisant que deux hommes avaient réussi à s'enfuir.

"Les victimes ont toutes été choisies parce qu'elles étaient des habitants du village de Gwargware (...) qui avaient fui à Miringa il y a quelques mois pour échapper à leur enrôlement forcé par Boko Haram", selon M. Mohammed.

Cette nouvelle attaque survient après un nouveau bain de sang mercredi au Nigeria, là encore dans l'Etat de Borno, où des combattants de Boko Haram ont abattu, en plein mois saint du ramadan, au moins 145 personnes durant la prière dans trois attaques distinctes.

Dans l'une d'elles, dans le village de Kukawa près du lac Tchad, au moins 97 personnes ont été exécutées, de loin la pire tuerie depuis l'investiture le 29 mai du président Buhari, qui a érigé en priorité la lutte contre les insurgés affiliés au groupe �?tat islamique (EI).

Une adolescente a également tué 12 personnes jeudi lorsqu'elle s'est fait exploser dans une mosquée d'un village de l'Etat, ont indiqué vendredi un témoin et un milicien travaillant avec l'armée pour combattre les islamistes.