Nigeria: 12 morts lors d'une attaque dans le centre du pays

22 février 2011 à 15h23 par La rédaction

JOS (Nigeria) (AFP)

Douze personnes ont été tuées lors d'une attaque menée dans la nuit de lundi à mardi contre un village du centre du Nigeria, théâtre régulier de violences à caractère ethnique et religieux, a indiqué à l'AFP une source militaire.

"Environ douze personnes ont été tuées dans l'attaque d'un village, menée par de présumés (bergers musulmans) Fulanis", a déclaré le général Hassan Umaru, responsable d'une unité de l'armée déployée dans la région.

Les assaillants ont également volé des vaches appartenant aux villageois."Je pense que c'est là la raison principale de l'attaque", a estimé le général.

L'assaut a eu lieu à Bere Rige Fan, une localité essentiellement chrétienne du gouvernement local de Barkin Ladi, à 50 km au sud de Jos, a-t-il précisé.

Jos est la capitale de l'Etat central du Plateau, situé entre le nord majoritairement musulman et le sud à dominante chrétienne du pays le plus peuplé d'Afrique.Le Plateau est régulièrement secoué par des violences sectaires meurtrières.

La police a confirmé l'attaque de Bere Rige Fan mais n'était pas en mesure de fournir de bilan.

Un responsable du village, Samson Dabou, a indiqué que 17 personnes avaient été tuées, dont neuf enfants, et six blessées.

"Ils sont allés de maison en maison, ont forcé les portes et ont commencé à tirer.Une fois que les victimes étaient à terre, ils les tranchaient avec des machettes", a témoigné M. Dabou, joint par téléphone depuis Lagos.

Mark Lipdo, de l'association chrétienne de défense des droits de l'Homme Stefanos Foundation, a également rapporté à l'AFP que les assaillants "sont allés de maison en maison, abattant les gens".

Des centaines de personnes ont été tuées ces dernières années dans des violences opposant des groupes ethniques musulmans, pour la plupart des bergers nomades, et des groupes ethniques chrétiens, généralement des agriculteurs sédentarisés.