Nigeria: 22 morts dans des attaques dans le centre du pays

Par AFP

AFRICA RADIO

Vingt-deux personnes, dont 19 miliciens, ont été tuées dans deux attaques menées le même jour par des hommes armés dans le centre du Nigeria, ont déclaré vendredi les autorités locales.

Des bandes armées de voleurs de bétail sévissent dans le centre et le nord-ouest du Nigeria, pillant les villages et pratiquant des enlèvements de masse contre rançon."Les criminels ont tué 22 personnes dans des attaques à Dukku et Kagara", deux villes situées dans l'Etat du Niger, mercredi, a déclaré à l'AFP Kabiru Muhammad Maikundi, le responsable local de la sécurité.Au cours de la première attaque à Dukku dans le district de Rijau, plusieurs dizaines d'assaillants à moto ont lancé une attaque et tenté d'enlever des habitants pour exiger une rançon, mais les miliciens locaux sont intervenus et une fusillade a éclaté, selon M. Maikundi."Il y a eu une fusillade au cours de laquelle 18 miliciens ont été tués par les criminels", a-t-il précisé.Le même jour, une autre attaque a eu lieu à Kagara, dans le district voisin de Rafi. Des hommes ont tenté de braquer une banque mais n'ont pas réussi à ouvrir le coffre-fort. Assaillants et policiers se sont affrontés dans une "bataille féroce", quatre personnes ont été tuées, selon M. Maikundi.Le responsable de la police de l'Etat du Niger, Adamu Usman, a confirmé le bilan lors d'une visite à Kagara jeudi, précisant qu'un policier et un milicien faisaient partie des tués.Selon des experts en sécurité, des groupes jihadistes pourraient avoir infiltré les bandes de voleurs de bétail du centre et du nord-ouest du Nigeria.En août, le groupe Boko Haram, qui mène une insurrection islamiste sanglante depuis 2009 dans le nord-est du Nigeria, a diffusé une vidéo de propagande montrant des criminels de l'Etat du Niger lui prêtant allégeance.