Nigeria: 6 civils tués par une mine dans le nord-est

26 septembre 2019 à 21h08 par AFP

AFRICA RADIO

Six civils ont été tués jeudi par l'explosion d'une mine au passage de leur voiture à Kamuya, dans l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, a indiqué à l'AFP la milice civile qui a attribué cette attaque à un groupe jihadiste.

"La mine a été posée sans aucun doute par ISWAP", le groupe de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest, issu d'une scission de Boko Haram, a déclaré le chef de la milice civile Mustapha Karimbe."Tout indique qu'elle visait des soldats mais au bout du compte les victimes sont des civils", a-t-il ajouté.Kamuya est le village natal du chef de l'armée nigériane, le général Yusuf Tukur Buratai, et est de ce fait souvent pris pour cible par les jihadistes.Peu de temps plus tard, dans le village voisin de Maza, des membres présumés d'ISWAP ont tendu une embuscade à un autobus et ont enlevé dix passagers, a ajouté M. Karimbe.