Nigeria: 7 morts dans deux attaques dans le nord du pays

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux officiers de police et cinq fermiers ont été tués dans deux attaques séparées menées dans la nuit de mercredi à jeudi par des hommes armés dans le nord du Nigeria, selon les autorités policières vendredi.

Des bandes armées de voleurs de bétail sévissent dans le centre et le nord-ouest du Nigeria, pillant les villages et pratiquant des enlèvements de masse contre rançon.Un groupe d'environ 100 hommes armés "habillés en tenue de camouflage" ont pris d'assaut un poste de police de la ville de Gidan Madi, dans l'Etat de Sokoto, vers 02H30 jeudi (01H30 GMT) tuant deux officiers et en blessant un autre, a affirmé Muhammad Sadiq, l'un des porte-paroles de la police de Sokoto. Les attaquants ont emporté avec eux des armes de la police avant de disparaître dans la brousse, ont rapporté des habitants à l'AFP. Ces bandes armées, surnommées "bandits" au Nigeria, sont particulièrement actives dans les Etats de Zamfara, Katsina, Kaduna et du Niger.Le même jour, un groupe présumé voleurs de bétail a attaqué vers 03H00 (04H00 GMT) le village de Yanteba, situé dans l'Etat de Katsina, "tuant cinq fermiers", selon l'un des porte-paroles de la police de cet Etat, Gambo Isah."Les bandits sont venus dans ce village en représaille à une attaque ayant eu lieu deux jours plus tôt et dans laquelle trois de leurs frères sont morts", a précisé M. Isah. Selon des experts en sécurité, des groupes jihadistes pourraient avoir infiltré les bandes de voleurs de bétail du centre et du nord-ouest du Nigeria.En août, le groupe Boko Haram, qui mène une insurrection islamiste sanglante depuis 2009 dans le nord-est du Nigeria, a diffusé une vidéo de propagande montrant des criminels de l'Etat du Niger lui prêtant allégeance.