Nigeria : 92 arrestations après une attaque d'islamistes présumés

Par La rédaction

KANO (Nigeria) (AFP)

La police nigériane a annoncé jeudi soir avoir arrêté 92 membres présumés d'une secte islamiste après une série d'attaques qui ont fait huit morts dont trois policiers dans la ville de Maiduguri (nord).

"Nous avons arrêté 92 membres présumés de la secte lors d'opérations menées dans de nombreux endroits de la ville de mercredi à jeudi, en liaison avec les attaques de hier (mercredi), dont un septuagénaire que nous pensons être le principal financier de la secte", a déclaré à l'AFP par téléphone le chef de la police de l'Etat de Borno, Mohammed Jinjiri Abubakar.

Les suspects ont été transférés au siège de la police fédérale nigériane, à Abuja, pour y être interrogés, selon la même source.

Selon l'armée, de présumés membres de la secte Boko Haram - des islamistes à l'origine d'un soulèvement qui avait fait des centaines de morts en 2009 et auteurs présumés d'une série d'attentats dans le nord du Nigeria au cours des derniers mois - ont tué mercredi soir huit personnes dont trois policiers à Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno.