Nigeria: arrestation de deux des 700 prisonniers évadés

12 septembre 2010 à 9h04 par La rédaction

JOS (Nigeria) (AFP)

Deux hommes faisant partie des plus de 700 prisonniers qui s'étaient échappé cette semaine d'une prison du nord du Nigeria attaquée par une secte islamiste ont été arrêtés dans une région connue pour ses violences intercommunautaires, a déclaré l'armée dimanche.

Des militaires les ont interpellés vendredi après avoir été informés qu'ils se dirigeaient vers Jos, dans le centre, a indiqué le lieutenant-colonel Kingsley Umoh.

Les affrontements entre musulmans et chrétiens sont fréquents dans la région de Jos (Etat du Plateau) et y ont fait des centaines de morts cette année.

Les deux hommes, dont un qui purgeait apparemment une peine pour meurtre, avaient profité de la spectaculaire attaque de la prison de Bauchi, dans le nord, par des membres de la secte Boko Haram mardi dernier.

Les militants avaient libéré 732 détenus, dont 150 islamistes, mais les deux suspects arrêtés dans le nord du Nigeria ne seraient pas membres de la secte qui se réclame des talibans d'Afghnanistan.

Un nombre indéterminé de détenus ont été repris et plus de 120 sont revenus spontanément dans la prison.

Les islamistes avaient attaqué l'établissement pour libérer leurs membres.Lourdement armés, ils avaient mis le feu à une section de la prison de Bauchi et engagé une bataille contre les forces pénitentiaires.Quatre personnes ont été tuées, selon la police.