Nigeria: attaque contre une messe de Noël, des morts dans une zone religieuse sensible

24 décembre 2010 à 23h18 par La rédaction

PARIS (AFP)

Une attaque attribuée à des intégristes musulmans contre des fidéles chrétiens assistant à une messe de Noël au Nigeria a été déjouée par l'armée tandis qu'au moins huit personnes ont été tuées lors d'une explosion dans une zone religieuse sensible du pays.

"Les militaires ont réussi à repousser une attaque contre une église" à Maiduguri (nord du Nigera), a indiqué à l'AFP le lieutenant Abubakar Abdullahi.

"Un nombre indéterminé d'hommes armés ont tiré autour de l'église et une patrouille militaire positionné dans le secteur a riposté.L'échange de tirs a duré quelques minutes", a précisé l'officier.

"Les hommes armés, soupçonnés d'être membres (du groupe islamiste) Boko Haram ont pris la fuite sans qu'aucun dégât ne soit causé à l'église et sans faire de victime parmi les fidèles", a-t-il ajouté.

La secte Boko Haram a lancé des violences religieuses dans le nord du Nigeria l'an dernier et est accusée d'être à l'origine d'agressions ces derniers mois au Nigeria.

Par ailleurs, huit personnes ont été tuées et huit autres blessées vendredi dans une explosion au centre du Nigeria, dans une région où les tensions sont vives entre communautés chrétienne et musulmane.Des violences inter-religieuses ont fait plusieurs centaines de morts cette année dans cette région.

"Il y a huit morts confirmés et huit blessés", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police nationale Yemi Ajayi."Il y a eu une explosion", a-t-il précisé.

La cause de l'explosion n'a pas été établie.Une source officielle a fait état de plusieurs explosions ayant fait environ 20 morts mais la police a émis des doutes sur cette information.

Les autorités ont refusé de faire le lien entre l'attaque contre une église et les morts dans l'explosion mais le commissaire pour l'information publique Gregory Yenlong a indiqué avoir connaissance de rumeurs concernant des attaques visant des célébrations de Noël.