Nigeria: attentat à la bombe dans une ville du nord-est

Par La rédaction

KANO (Nigeria) (AFP) - (AFP)

Un attentat à la bombe a frappé mercredi matin la ville de Potiskum, dans le nord-est du Nigeria, a indiqué un porte-parole de la police locale sans préciser s'il a fait des victimes.

Des habitants de Potiskum avaient indiqué précédemment que de fortes explosions et des coups de feu ont secoué tôt mercredi matin la ville, capitale économique de l'Etat de Yobe.Ils n'ont pas fait état de victimes.

Potiskum a été durement touchée ces derniers mois par des violences imputées au groupe islamiste Boko Haram.

"Une bombe a explosé ce matin et les forces spéciales de l'armée (JTF) ont déjà bouclé la zone pour assurer la sécurité des habitants", a déclaré le commissaire de police de l'Etat de Yobe Patrick Egbuniwe."Nous menons en ce moment une enquête de porte-à-porte pour débusquer les coupables de cet attentat terroriste", a-t-il ajouté, sans préciser si l'attentat a fait des victimes.

Selon des habitants, des explosions et fusillades ont débuté juste avant 6H00 mercredi et se déroulent dans un quartier où se trouvent une banque, une base militaire et les bureaux d'une agence de lutte contre le trafic de drogue.

"Cela a commencé par une énorme explosion suivie d'une série d'explosions et de coups de feu.J'entends encore des explosions et des tirs", a dit un habitant.

La veille, l'armée nigériane avait annoncé avoir tué 24 membres de Boko Haram à Maiduguri, son fief du nord-est, après que les extrémistes eurent fait exploser des bombes et tiré au lance-roquettes.

L'armée nigériane est régulièrement accusée de commettre des violences, y compris des meurtres, à l'encontre de civils.

Les assassinats et attentats de Boko Haram et leur répression ont fait au moins 2.800 morts depuis 2009.