Nigeria: au moins 18 morts dans un attentat à l'ONU à Abuja

26 août 2011 à 10h44 par La rédaction

ABUJA (AFP) - (AFP)

Un attentat vendredi au siège des Nations unies à Abuja a fait 18 morts et largement endommagé le bâtiment dans lequel des employés étaient pris au piège, selon la police.

Un secouriste avait auparavant affirmé que l'attentat avait fait "pas moins de sept " morts, précisant que les secouristes tentaient encore de dénombrer le nombre de victimes.

Des témoins ont affirmé que l'explosion avait eu lieu après qu'une voiture eut percuté l'entrée de l'immeuble.

L'attentat n'a pas été revendiqué mais une secte islamiste appelée Boko Haram a revendiqué plusieurs attaques à la bombe dans le passé, cependant jamais de cette ampleur.

"Cela ressemble à un attentat suicide", a dit un agent de sécurité.

"Un homme au volant d'une Honda a forcé son passage à travers les barrières et a percuté le bâtiment.Une bombe a alors explosé", a-t-il témoigné.

La chaîne de télévision privée Channels a annoncé que plusieurs personnes avaient été tuées.

Une employée des Nations unies a affirmé que beaucoup de personnes étaient prises au piège à l'intérieur du bâtiment de plusieurs étages.Une partie de la façade de l'immeuble semblait ravagée selon des images montrées à la télévision.

"Je ne sais pas ce qui se passe.Beaucoup de gens sont toujours enfermés en haut, nous avons besoin d'une grue pour les faire descendre", a indiqué cette employée ayant requis l'anonymat.

L'explosion a été causée par une bombe, a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'ONU à Genève.

"On a parlé avec notre collègue de Lagos, qui a confirmé qu'il s'agissait d'une bombe qui a causé l'explosion.On n'a pas plus d'informations", a-t-il affirmé.

Le siège de l'ONU à Abuja abrite plusieurs agences onusiennes opérant au Nigeria, parmi lesquelles l'Unicef, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), a indiqué à l'AFP une employée de l'ONU ayant également requis l'anonymat.