Nigeria: deux anciens gouverneurs condamnés pour corruption en appel

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux anciens gouverneurs nigérians ont été condamnés en appel vendredi à douze et dix ans de prison pour corruption, des peines quelque peu revues à la baisse, pour le détournement de millions de dollars de fonds publics.

La cour d'appel d'Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, a condamné Jolly Nyame, ancien gouverneur de l'Etat de Taraba a 12 ans de prison (contre 14 ans en première instance en avril), pour des faits de corruption alors qu'il était à la tête de cet Etat du nord de 1999 à 2007. Le juge Emmanuel Agim a dénoncé des actes "criminels", qui auront été "dévastateurs pour tous les habitants de l'Etat de Taraba". Joshua Dariye, ancien gouverneur de l'Etat du Plateau à la même période, a quant à lui écopé de dix ans de prison, après avoir été condamné en première audience à 14 ans pour des accusations similaires. L'ex-gouverneur Dariye était membre du Parti populaire démocratique (PDP, opposition) avant de claquer la porte pour rallier le Congrès des Progressistes (APC, au pouvoir) en 2016.Il est l'un des 15 anciens gouverneurs forcés à la démission ou incarcérés en 2007 par la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC), pendant la présidence du premier chef d'Etat du Nigeria après des décennies de dictatures militaires, Olusegun Obasanjo.La plupart de ces affaires sont toujours devant les tribunaux, après avoir fait l'objet d'ajournements répétés.Ces deux condamnations interviennent alors que le gouvernement nigérian intensifie ses efforts dans la lutte anti-corruption dans la perspective de l'élection présidentielle de 2019, où le chef de l'Etat Muhammadu Buhari est candidat à sa succession.