Nigeria: deux Chinois enlevés dans le Sud

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux Chinois travaillant au Nigeria ont été kidnappés par des hommes armés qui ont tué leur garde du corps dans le sud du pays, où les enlèvements contre rançon sont devenus réguliers, a indiqué la police vendredi.

Les deux hommes, employés d'une compagnie de verre et d'aluminium, ont été enlevés mercredi à Utesi, dans l'Etat d'Edo, a précisé à l'AFP un haut responsable de la police."Les Chinois ont été kidnappés par des hommes armés qui leur avaient tendu une embuscade à l'extérieur des locaux de leur entreprise", a poursuivi le responsable. Leur garde du corps "a été tué". La police a lancé une chasse à l'homme pour retrouver les assaillants.Les enlèvements contre rançon sont courants au Nigeria, en particulier dans le Sud riche en pétrole. Les victimes sont en général relâchées après paiement, même si la police ne le confirme que rarement.Les entreprises chinoises sont investies au Nigeria sur des projets d'infrastructure (trains, aéroports, gares) de plusieurs milliards de dollars. Leurs ouvriers sont souvent la cible des bandes criminelles. Cinq Chinois ont été enlevés en avril à Boni, dans l'Etat du Niger (centre), avant d'être libérés un mois plus tard dans une forêt de l'Etat voisin de Kaduna. Toujours en avril, deux ouvriers chinois ont été kidnappés sur un site de construction dans l'Etat d'Ebonyi et ont été relâchés au bout de deux jours sains et saufs.