Nigeria: deux Nigérians relâchés, trois Néerlandais restent captifs

6 mai 2014 à 9h36 par La rédaction


La Haye (AFP)

Deux Nigérians, enlevés avec trois Néerlandais dimanche par des hommes armés dans une région pétrolifère du sud du Nigeria, ont été libérés dans la nuit de mardi, a indiqué l'un deux sur Twitter.

L'activiste écologiste Sunny Ofehe a twitté que lui-même et une autre personne avaient été "libérés dans la crique du Delta du Niger la nuit passée par des hommes armés!". 

"Les trois autres collègues doivent encore être libérés", a-t-il également indiqué dans son tweet, parlant des trois Néerlandais.

Sunny Ofehe, qui vit à Amsterdam, n'a pas donné de détails supplémentaires.

Les cinq personnes avaient été enlevées alors qu'elles se rendaient dans un hôpital construit par le géant pétrolier américain Chevron.Elles travaillaient ensemble sur un projet de magazine sur le Nigeria. 

L'un des Néerlandais est un réalisateur de documentaires, selon la chaîne TV néerlandaise NOS, les deux autres, un homme et une femme, travaillent pour l'imprimerie néerlandaise Gerrits&Leffers, selon cette entreprise.

Des dizaines d'expatriés ont été kidnappés dans le passé dans la région instable du delta du Niger, et la majorité d'entre eux ont été relâchés après le versement d'une rançon.

A cause des risques d'enlèvements dans cette région, les employés du secteur pétrolier sont toujours accompagnés d'une escorte armée pour se déplacer, ce qui n'est pas le cas des journalistes et des employés de la société civile notamment.