Nigeria: double explosion dans une église protestante, au moins 11 morts

25 novembre 2012 à 16h09 par La rédaction

KADUNA (Nigeria) (AFP) - (AFP)

Onze personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans un double attentat suicide qui a détruit dimanche une église protestante au sein d'une caserne dans la ville de Jaji (Etat de Kaduna) dans le nord du Nigeria, a indiqué l'armée. 

"Onze personnes, pour la plupart des fidèles, ont été tués et trente blessées ont été admises dans des hôpitaux", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'armée, le général de brigade Bola Koleosho.

Un officier qui a tenu à garder l'anonymat a assuré que l'église protestante avait été touchée par deux explosions successives

"La première explosion n'a pas fait de blessés.Mais des fidèles se sont rassemblés sur les lieux pour regarder les dégâts et c'est alors qu'une seconde explosion s'est produite.De nombreuses personnes ont été blessées mais je n'ai pas reçu d'informations sur des morts pour le moment", a-t-il ajouté.

L'agence nationale de gestion des situations d'urgence (NEMA) a confirmé qu'une "explosion s'était produite aujourd'hui (dimanche) dans un établissement militaire de l'�?tat de Kaduna, vraisemblablement dans un lieu de culte".

Kaduna, capitale de l'�?tat du même nom, a été touché dans le passé par des attaques meurtrières attribuées au groupe islamiste armé Boko Haram, qui a souvent visé des églises.

Boko Haram - qui se réclame des talibans afghans et dont le nom en langue Haoussa signifie "l'éducation occidentale est un pêché" - a déclaré vouloir instaurer un Etat islamique.Les violences attribuées à la secte et leur répression sanglante par les forces de l'ordre ont fait, selon les estimations, plus de 3.000 morts depuis 2009.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, avec 160 millions d'habitants, et premier producteur de pétrole du continent, est divisé entre le Nord, majoritairement musulman, et le Sud à dominante chrétienne.