Nigeria: douze directeurs de firmes pétrolières arrêtés pour corruption

Par La rédaction

LAGOS (AFP)

Les autorités nigérianes ont arrêté douze responsables de compagnies multinationales pétrolières accusés d'avoir détourné 100 millions de dollars, a indiqué jeudi l'agence nationale nigériane anticorruption.

Parmi les personnes arrêtées figurent des dirigeants de Noble Inc., Tidewater Inc., Murphy Shipping et Transocean, selon un communiqué de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC).

"Pas moins de douze hauts dirigeants de quatre sociétés multinationales pétrolières ont été arrêtés (...) dans plusieurs opérations entre mardi au jourd'hui, jeudi", selon ce communiqué, qui ajoute que ces opérations ont été effectuées sur des pots-de-vin présumés proposés à des responsables et d'un montant de plus de 100 millions de dollars.

"Les passeports de certains de ces responsables ont immédiatement été saisis en attendant la conclusions des enquêtes", lit-on dans le communiqué, qui ne donne pas plus de détails sur ces soupçons de corruption.