Nigeria: la loi sur les "discours de haine", un risque pour la démocratie (Amnesty)

AFRICA RADIO

4 décembre 2019 à 14h18 par AFP

Deux lois qui sont actuellement en discussion à l'Assemblée nationale nigériane, relatives à la restriction des "discours de haine" et à la propagation de "désinformation" sur internet sont une "tentative des autorités de restreindre la liberté d'expression", a mis en garde mercredi Amnesty International.