Nigeria: la police libère un neveu du président Buhari, enlevé par un gang

Par AFP

AFRICA RADIO

La police nigériane a annoncé mardi avoir libéré un neveu par alliance du président Muhammadu Buhari, à l'issue d'une fusillade à Kano (Nord) avec les membres du gang qui l'avait enlevé.

Une unité d'intervention de la police a pris d'assaut lundi soir le repaire d'un gang, en périphérie de Kano, la deuxième ville du pays.Après des échanges de tirs qui ont duré plusieurs heures, les policiers ont libéré Musa Umar, qui avait été enlevé le 2 mai."Il a été libéré sain et sauf, des arrestations ont été effectuées, des armes ont été saisies", a indiqué mardi le porte-parole de la police de Kano, Haruna Abdullahi.Umar, qui a épousé une nièce du président Buhari, avait été enlevé par des hommes armés devant son domicile à Daura, la ville natale du chef d'Etat, à 300 km de Kano.Les ravisseurs réclamaient une rançon de 11 millions de dollars à sa famille, selon un policier engagé dans l'opération de libération.Onze membres du gang ont été arrêtés et un autre a été tué lors de la fusillade, a ajouté cette source, qui a requis l'anonymat.Au Nigeria, les enlèvements contre rançon sont nés au début des années 2000 dans l'Etat de Rivers, dans le sud-est pétrolier. Ils visaient dans un premier temps les travailleurs expatriés, puis les Nigérians aisés. Mais depuis la récession économique de 2016 et la détérioration de la sécurité, cette pratique criminelle touche désormais les pauvres comme les riches. Elle s'est propagée à travers tout le pays, particulièrement dans le Nord.