Nigeria: le chef de Boko Haram revendique une attaque dans une vidéo

Par La rédaction

Kano (Nigeria) (AFP)

Le chef du groupe islamiste Boko Haram, Abubakar Shekau, a revendiqué l'attaque de grande envergure contre des installations militaires au début du mois à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, dans une vidéo obtenue jeudi par l'AFP.

"Allah le tout-puissant nous a donné la victoire lors de l'attaque que nous avons lancée à Maiduguri, appelée Borno dans les temps anciens", déclare Abubakar Shekau dans cette vidéo de 40 minutes.

S'exprimant en arabe, haoussa et kanouri, langues parlées dans le nord-est du Nigeria, Abubakar Shekau ajoute : "Nous avons pris d'assaut la ville et nous nous sommes battus contre eux, (et) Allah nous a bénis avec beaucoup de butin."

La vidéo, obtenue par un intermédiaire, montre Abubakar Shekau en treillis et coiffé d'un turban, avec un fusil d'assaut kalachnikov.

Le chef rebelle s'exprime pendant 19 minutes, le reste de la vidéo montrant des images de bâtiments et d'avions en feu, décrits comme provenant de l'attaque du 2 décembre à Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno et fief du groupe islamiste.

La vidéo fait également étalage des armes que le groupe islamiste dit avoir saisies dans l'attaque, parmi lesquelles des dizaines de kalachnikovs et de roquettes.

L'authenticité de la vidéo n'a pas pu être vérifiée de manière indépendante.

Dans la nuit du 1er au 2 décembre, des centaines d'hommes lourdement armés ont attaqué une base militaire des armées de l'air et de terre, à proximité de l'aéroport de la ville, détruisant des avions, des hélicoptères et des casernes, selon le témoignage des habitants. 

Ils ont aussi incendié des magasins et des stations service dans la cité, et attaqué des barrages militaires à l'extérieur de la ville.