Nigeria: le chef de l'armée meurt dans un crash d'avion

Par AFP

AFRICA RADIO

Le chef de l'armée nigériane, le lieutenant général Ibrahim Attahiru, est mort dans le crash d'un avion militaire vendredi en fin d'après-midi à l'aéroport de Kaduna dans le nord du Nigeria, a confirmé à l'AFP le porte-parole de l'armée de l'air Edward Gabkwet.

Le militaire âgé de 54 ans avait été nommé à la tête de l'armée le 26 janvier dernier par le président nigérian Muhammadu Buhari, sous le feu des critiques après des mois de grave détérioration de la situation sécuritaire dans le pays le plus peuplé d'Afrique."Le crash d'un avion de l'armée de l'air s'est produit en début de soirée autour de l'aéroport international de Kaduna. Les causes de l'accident ne sont pas connues dans l'immédiat", a indiqué l'armée de l'air dans un communiqué. Interrogé au téléphone par l'AFP au sujet du décès du chef de l'armée dans le crash de cet avion, le porte-parole de l'armée de l'air a répondu: "oui, c'est vrai, un communiqué est en train d'être rédigé".La mort du chef de l'armée nigériane intervient deux jours après que le chef du groupe jihadiste Boko Haram Abubakar Shekau a été grièvement blessé dans le nord-est du pays à la suite d'un affrontement avec des combattants d'un groupe jihadiste rival. L'armée nigériane combat une insurrection jihadiste dans le nord-est du pays depuis 2009, un conflit qui a fait plus de 40.000 morts et a forcé à la fuite plus de deux millions de personnes.