Nigeria: le Mend dit avoir enlevé 7 employés d'une plateforme d'ExxonMobil

Par La rédaction

LAGOS (AFP)

Le Mend, principal groupe rebelle du sud du Nigeria, actif dans la région pétrolifère du delta du Niger, a affirmé mardi avoir enlevé sept employés nigérians lors de l'attaque d'une plateforme du groupe américain ExxonMobil et a annoncé de nouvelles actions.

Dans un communiqué, le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (Mend) "confirme que l'attaque de l'installation pétrolière d'ExxonMobil d'Ibeno, dans l'Etat d'Akwa Ibom, a été menée par ses combattants".

"Sept employés locaux ont été enlevés", ajoute le groupe armé, en référence apparente à l'assaut lancé ce week-end au large des côtes du Nigeria contre une plateforme du géant pétrolier américain, annoncé lundi par la compagnie.

Une filiale nigériane d'ExxonMobil avait indiqué lundi que "l'une de ses installations off-shore (avait) été attaquée par des hommes armés non identifiés dimanche soir" dans l'Etat d'Akwa Ibom, sans donner plus de détail.

La région du delta, dans le sud du Nigeria, est le théâtre de violences récurrentes, menées par des groupes armés affirmant lutter pour une meilleure répartition de la manne pétrolière.Enlèvements et attaques d'installations pétrolières y sont fréquentes.