Nigeria: le nord choisit un musulman face à Jonathan aux primaires du parti

22 novembre 2010 à 20h51 par La rédaction

LAGOS (AFP)

Un groupe d'influents politiciens musulmans du nord du Nigeria a apporté lundi son soutien à l'ancien vice-président fédéral Atiku Abubakar qui a décidé de briguer l'investiture du parti au pouvoir pour la présidentielle de janvier 2011 face à l'actuel président du pays, le chrétien Goodluck Jonathan.

Vice-président de 1999 à 2007 sous Olusegun Obasanjo, Atiku Abubakar, qui avait annoncé en août dernier son intention de participer aux primaires du Parti démocratique du Peuple (PDP, au pouvoir) a été désigné par ce groupe face à trois autres candidats potentiels, dont un ancien dirigeant militaire du pays, le toujours influent Ibrahim Babangida.

"Nous avons le plaisir d'annoncer que nous sommes arrivés à trouver un candidat de consensus parmi les quatre en lice", a déclaré l'ancien ministre des finance Adamu Ciroma.

Représentant le Nord majoritairement musulman, M. Abubakar devra donc affronter le chrétien du sud Goodluck Jonathan, qui avait accédé au pouvoir à la suite du décès en mai dernier du président Umaru Yar'adua, un musulman du nord.M. Jonathan ne s'est toutefois pas encore déclaré.

Le parti démocratique du peuple (PDP) qui domine largement la vie politique du Nigeria, devra choisir son candidat lors de primaires dont la date n'a pas encore été annoncée.

Dans ce pays d'environ 150 millions d'habitants répartis à parts égales entre chrétiens et musulmans existe une règle non écrite qui prévoit une alternance au pouvoir tous les huit ans (deux mandats) entre le nord musulman et le sud majoritairement chrétien.

Or M. Jonathan a hérité de la présidence suite au décès d'Umaru Yar'Adua et le pouvoir devrait donc rester au nord

Après de longs mois de débats, le PDP a estimé cet été que l'actuel président était libre de se présenter en 2011 sans toutefois lui apporter son soutien et tout en maintenant la règle de rotation.