Nigeria : Le parlement repousse les dates des élections

4 novembre 2010 à 18h50 par La rédaction

ABUJA (AFP)

Le parlement national du Nigeria a ouvert la voie jeudi à un report de l'élection présidentielle prévue à l'origine en janvier 2011 et repoussée dorénavant au mois d'avril, ont indiqué des sources parlementaires.

Cette décision doit encore être approuvée par les parlements des trente-six états du pays le plus peuplé d'Afrique.

Un membre du Parlement, Ita Enang, a annoncé à la presse que les députés et les sénateurs avaient adopté des amendements constitutionnels permettant ce report justifié par un manque de temps pour préparer ces consultations.

La commission électorale doit dorénavant décider des dates précises pour la consultation présidentielle, ainsi que pour des élections générales et régionales.

Le chef de la commission électorale Attahiru Jega avait émis des doutes sur la possibilité d'organiser ces élections, dont les premières, les générales, étaient prévues le 15 janvier, suivies le 22 de la présidentielle.

Les listes électorales, truffées d'inexactitudes, doivent être remises à jour, et ce travail commencera en janvier.Au moins 70 millions de Nigérians, soit la moitié de la population du pays, sont en âge de voter.

Le mandat de l'actuel gouvernement expire le 29 mai, et l'amendement voté jeudi permet d'organiser des consultations électorales dans une période comprise entre 150 jours avant cette date et 30 jours après.

Le président Goodluck Jonathan, qui est candidat à sa succession, a promis que les élections seraient libres et honnêtes.